Programme du BTP à Casablanca

Le nouveau contrat-programme du BTP 2018-2022 qui traîne depuis de nombreuses années prévoit, entre autres, la création d’un observatoire du BTP. Lors de la présentation de l’édition 2018 d’INTERMAT à Casablanca, Laura Sanchez, directrice de la communication du salon a présenté en avant-première des résultats de l’Observatoire INTERMAT du BTP mené sur 12 pays à fort potentiel. Dans les pages suivantes le rapport dédié au Maroc exprimant les besoins et spécificités du marché marocain tels que présentés par ses promoteurs.

Véritable outil d’information, il consistera en une plateforme d’échange et de communication qui collectera notamment toute information touchant de près ou de loin au BTP permettant ainsi à l’ensemble des acteurs (exécutif, professionnels, etc.) De suivre les performances du secteur.

A terme, l’observatoire devrait couvrir plus de 70 indicateurs répartis sur plusieurs familles relevant du secteur (bâtiment, travaux publics, appareil de production, etc.).

Quant à son modèle de gouvernance, il devrait dans un premier temps être mixte et impliquer le ministère de tutelle et la profession, avant de tendre vers un modèle d’organisme ayant un statut public-privé et organisé sous forme d’association rassemblant des représentants du département ainsi que les associations professionnelles.

Pour ce qui est de l’Afrique et du Maghreb, le secteur du BTP enregistrait en Algérie une croissance de 5,6 % en 2016. Le contournement d’Alger (4ème rocade routière Sud) sur 260 km et l’objectif de construction de 1,6 million de logements dans le pays jusqu’en 2019 attestent du dynamisme du secteur. La Côte d’Ivoire a mis en place un Plan National de Développement 2016-2020, qui devrait générer une croissance de 9,6 % du secteur du BTP sur cette période. En plus d’un programme ambitieux de développement du secteur routier, le gouvernement ivoirien s’est fixé comme priorité la construction annuelle de 30 000 logements sociaux.

De faire le point sur les opportunités marché pour les fabricants de matériel répartis au sein des 4 pôles d’expertise du salon : Bâtiment et Filière du béton, Route, industrie des matériaux et fondations, Levage, manutention et transport et Terrassement et démolition.